Articles taggés avec ‘Annie Duperey’

Dvd : Eden, sans frère et sans papiers

Jeudi 20 août 2009

Quand Costa-Gavras (« Z », « Amen », « Le couperet ») engage le magnétique Riccardo Scamarcio (« Romanzo Criminale ») pour jouer le rôle d’un immigrant illégal en France, Emir Kustirica rencontre les frères Dardenne sur un scénario signé par l’immense Jean-Claude Grumberg. Le DVD de cette fable personnelle et touchante sort le 9 septembre.

Elias quitte son pays pour immigrer sur un rafiot d’un pays mythique (la langue a été inventée par Grumberg et Costa-Gavras) vers un autre pays mythique : la France. Mais la police veille, et Elias est obligé de laisser son seul bien, un livre de langue française, pour sauter à l’eau et rejoindre le rivage. Il débarque alors dans un club de vacances nudiste, Eden, où il doit se cacher, et ne pas perdre trop de temps avant de réaliser son rêve : rejoindre un magicien au Lido, à Paris.

« Eden à l’Ouest » est un véritable conte, avec son héros au nom messianique, ses méchants (la police et les spécialistes de l’exploitation des sans-papiers), ses adjuvants (une maîtresse allemande généreuse, des tsiganes qui le prennent pour l’un des leurs, des camionneurs turco-allemands, Michel Robin en gardien bienveillant du Lido, Annie Duperey en femme des beaux quartiers qui offre à Elias la veste de son défunt mari…), et son but à atteindre : les Champs-Elysées. Avec une beauté que Costa-Gavras a voulu rendre enfantine, Riccardo Scamarcio exprime tout un panel de sentiments juste avec ses grands yeux bleus. Touchant sans provoquer des litres de mélodrame, courageux comme un homme doit l’être, et aussi sagement méfiant, le personnage d’Elias est aussi complexe que vraisemblable. Lui-même immigré de Grèce, Costa-Gavras rend hommage avec son dernier film à tous ceux qui ont un jour rêvé de vivre en France. Malgré les difficultés, et le glauque de certaines situations, le pays d’accueil reste un lieu magique, un ouest mythique à conquérir en traçant une longue route. Marche à l’étoile et road-movie initiatique, le film est merveilleux, dans tous les sens du terme.

“Eden à l’Ouest”, de Costa-Gavras, avec Riccardo Scamarcio, Eric Caravaca, et Ulrich Tukur, 2009, 1h47, Pathé, 19,90 euros. Bonus : Making of, commentaire audio, scènes coupées.